IGOL-150-haut

leclerc-auto-150

groupe-barbier-150-haut

 
 

  Dimanche soir vers 20h30, à l’issue de la remise des prix, quel ne furent pas notre plaisir et notre soulagement de voir Stéphanie DURAND et Léa BRANCHEREAU faire leur entrée dans la salle des fêtes de Bords !… Bras en écharpe pour la pilote, minerve pour sa coéquipière, mais le franc sourire sur le visage des deux jeunes femmes finissait de nous rassurer. Elles avaient toutes deux conscience d’avoir évité le pire. Rien de grave donc, après les examens rassurants passés à l’Hôpital de Saintes, mais des bobos quelques contusions, assortis d’une nécessité de grand repos…

  Autant dire que les filles s’en tiraient plutôt bien après leur sortie de route spectaculaire dans l’ES4, leur Peugeot 206 Xs terminant son embardée sur le toit. La neutralisation qui s’en suivait était la seconde, après celle consécutive à la SRSG de Thibaut MULON & Ronan CHOUCROUN, sur cette même ES. Il semblerait que Ronan y ait laissé un doigt de pied… en revanche, du côté de la Peugeot, les dégâts étaient énormes, l’auto étant partie en fumée.

Lire la suite...

  Sa domination fut telle qu’on pourrait allègrement en faire un conte merveilleux, une ode épique ou un hymne homérique ; on se contentera d’une petite fable, plus en rapport avec nos modestes moyens…

Maitre Bruno dans son A310 sanglé

Tenait en ses mains une promise victoire.

James Carabeau, le second du 101 attelage

Lui tint chez Grandon à peu près ce langage :

« Hé ami Mainguet, mécano et pilote confirmé,

Un beau succès à Bords on ne laisserait choir ! »

 

A ces mots son pilote illico se concentre

La belle jaune collée à la route en son centre.

Il attaque très fort l’ES1, mais point ne se grise

Enquille les chronos, confirmant son emprise.

Les autres sont à fond, mais déjà distancés,

Il surveille tout le monde, jusqu’au Maire Pilet.

 

La Porsche de Lemonnier n’aime pas les graviers

Point de chat noir cette fois venu le contrarier.

Intouchable, à tous il donnera leçon,

Au grand ravissement de Gérard Besson

Les lauriers sont là, sitôt l’ES prochaine.

Voici votre morale, Monsieur De La Fontaine :

Sur ce Printemps VH, point de mauvais sort

La loi du meilleur est bien restée au plus fort.

  On aurait également pu souligner le fait que ce week-end la copie avait gaillardement maté son original. Souvenons-nous en effet que cette magnifique A310 toute jaune est née des mains mêmes du Bruno mécano, orfèvre méticuleux. Pour cela, il lui aura fallu avant tout compter sur la complicité, l’amitié et la générosité de Gérard BESSON, heureux propriétaire du « modèle », de la référence originelle. Bruno prit donc pension chez Gérard, le temps d’ausculter sous toutes les coutures l’auto et de prendre les cotes de celle qui est l’un des 6 exemplaires d’usine construits par Renault ; celle-là même avec laquelle Gérard courait encore ce week-end.

Lire la suite...

(Photo Michel MAZIERE)

Les vainqueurs de BORDS 2015, Arthur et Matias DE SOUZA.

Podium VHC

Podium VHC

Les vainqueurs édition Moderne Podium Rallye Moderne

Photos Jérôme LEMASSON

  Ne nous méprenons pas !... Qui dit 19ème Printemps de Bords ne signifie pas que l’épreuve date du 19ème… siècle, même si sa déclinaison 2015 se voudra tout aussi historique que moderne, dans le droit fil de ses 6 dernières éditions « mixtées ». Cette épreuve encore toute jeune saura réunir une escouade de belles anciennes précédant une furieuse meute de voitures actuelles qui s’affronteront pour le titre de reine du Printemps.

  Comme il est de règle pour nous tous, le sport auto doit vivre avec son époque et faire le dos rond face à un contexte économique pour le moins compliqué. Le record de participation à Bords ne sera pas d’actualité… et la grande cour intérieure de GRANDON Productions, notre hôte de toujours (que nous remercions vivement au passage), ne devrait pas être trop exigüe pour accueillir le paddock 2015. Un parc regroupant 90 autos assurerait la pérennité de l’épreuve, loin des 150 équipages déjà réunis à Bords par le passé.

Lire la suite...

Avec un peu de retard certes, nous vous proposons de revisiter quelques « tranches de vie » plutôt épiques, puisées à l’intérieur même du 10ème Classic Val de Sèvre, le rallye de régularité deux-sévrien. En route pour de décapants témoignages…

Jean-Claude BRACONNIER – Thibaut BATS (R5 Alpine Turbo)

Ne dit-on pas que de ses passions parfois, on irait jusqu’à s’en rendre malade… ? Eh bien, c’est ce qui est arrivé à Thibaut BATS sur ce 10ème Classic Val de Sèvre. Après avoir en Haute-Vienne traversé sans encombre et sans casse la Porcelaine, notre jeune copilote abordait cette nouvelle navigation « dans son jardin », en Deux-Sèvres avec une autre monture, tel qu’il en avait été décidé. Il troquait la baquet de droite de la Lancia Fulvia de Patrice MAZALEYRAT contre celui de la R5 Alpine Turbo de Jean-Claude BRACONNIER. Et voilà ce binôme niortais inédit fin prêt pour se frotter, à coups de moyennes maitrisées, aux 73 autres équipages qui avaient répondu à l’invitation d’organisateurs comblés et radieux, Jean-Marie SERVANT & Philippe BERNEUX.

Lire la suite...

  Une fois n’est pas coutume, nous aurons volontairement zappé dans nos colonnes une Fougère 2015 qui, s’étant mise à la mode néozélandaise, se sera faite plutôt noire pour nos couleurs… Le SAO y aura davantage brillé par ses forfaits en cascade et les abandons que par de réelles perfs. Nous n’en retiendrons que la 9ème place de Michel HAYET, la 24ème de Chloé LAUSSEL (copilote de Yohann Frélaut) et le bon résultat de Stéphanie DURAND-BOUCHER, 27ème. Les filles ont sauvé la mise.

  En sera donc plus percutant le contraste avec une Guirlande 2015 qui aura été illuminée une fois encore par nos équipages ! Est-il vraiment nécessaire de rappeler que le sport, qu’il soit auto ou pas, sait imposer ses caprices et attribuer à ses adeptes divers destins très aléatoires ; un coup on n’y est pas, le week-end suivant, ça vous rigole…

Lire la suite...

  Pendant que Mathias & Manon allumaient la Guirlande, que Samuel & Nicolas l’éteignaient bien trop vite, il en est qui de leur côté allaient d’abord la porter bien haute avant de la lâcher irrémédiablement… Mieux que de narrer leur Guirlande toute en court-jus et branchée sur courant alternatif, laissons Philippe BARITEAU, coéquipier de son fiston Alexis, nous raconter lui-même leur week-end contrasté, tout aussi riche d’enseignements que de mésaventures.

  « Avec cette Guirlande, nous attaquions notre 2ème rallye 2015 avec la Clio 2 Maxi. On avait hâte d’apprendre avec elle sur ces routes très techniques et vallonnées, ponctuées de passages supers sympas dans les villages. Six ES au programme pour une grosse bagarre en F2000/14, avec pas moins de 15 engagés, dont pas mal de « pointures » régionales ; Bézinaud, Rageau, Hernandez, Borderie, Guérin, etc…

Lire la suite...

Plus d'articles...

  1. 3/3 - Le SAO en force sur la Guirlande 2015
  2. Trois escaladeurs SAO à l’assaut de Bournezeau
  3. Slalom : David BEZINAUD, en patron !...
  4. En panne de son au BAC, l’A310 de Bruno Mainguet / Jean-Paul Milliand privée de podium…
  5. La lettre du SAO
  6. Jean RAGNOTTI ne courra plus en VHC !!!...
  7. Saison 2015 ; pas d’ouverture en fanfare pour le SAO…
  8. Retour aux sources pour le Team BARITEAU en 2015…
  9. Samuel & Nicolas lèvent le voile sur leur saison 2015…
  10. Homme de la terre, Mickael MORAVEC pilote en Sprint'Car sous les couleurs du SAO…

Page 1 sur 4

Les résultats

Adresse Postale

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle

Photos & Vidéos

FlickrYoutube

Récupérer 4 points par un stage

 

 

Qui est en ligne ?

Nous avons 8 invités et aucun membre en ligne

Contacts Informations

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle
Tel: 05.46. 44. 23. 23