IGOL-150-haut

leclerc-auto-150

groupe-barbier-150-haut

 
 

Quel foutu printemps 2016 !... Passant du gris au sombre, du nuageux au déluge de flotte, il vient carrément de passer au noir pour nous tous ; pour la famille LOUYOT tout d’abord, mais aussi pour celle du Sport Auto Océan. Nous apprenions il y a quelques jours, le décès de Josette LOUYOT.

Alors oui, après notre Printemps à nous, celui de Bords qui fin mai fit ruisseler tant de pluie, ce sont des larmes qui vont couler ce samedi 4 juin en l’église Saint-Vivien puis sur le chemin du cimetière communal. Le village de Bords est triste et orphelin, à l’image d’une grande et belle famille qui perd là son chef de tribu, d’un Comité des Fêtes désormais privé de sa « cheftaine ». Josette était au nombre de ces bénévoles fidèles et discrets qui s’activent aux tâches d’intendance les plus ingrates afin de réconforter d’autres bénévoles, ceux engagés sur le terrain par tous temps, de nuit comme de jour. Le Sport Auto Océan est lui aussi très affecté car avec la disparition de Josette, il perd surtout une amie de longue date, engagée à ses côtés depuis une trentaine d’années.

Leader incontesté, organisatrice efficace, bosseuse infatigable, Josette venait d’être rattrapée par la maladie lorsqu’il s’est agi, il y a quelques semaines, de souffler tous ensemble les 20 bougies du Printemps de Bords. Elle n’allait pas être à nos côtés pour éteindre ces petites flammes. Hospitalisée, elle avait dû laisser son Jean-Pierre de mari et tous les siens officier sans elle. Qu’elle sache qu’ils ont parfaitement « fait le boulot », comme d’habitude.

A croire qu’en son absence, cette édition 2016 s’était voulue maussade, voire sinistre, incitant le spectateur à rester à l’abri, forçant les équipages à se rincer les os, poussant même certains moteurs à la noyade. Jusqu’au vent qui cassa du bois et arrêta les autos… Pas contents les Dieux du ciel !...

En ce samedi 4 juin, l’église Saint-Vivien fut bien trop exigüe pour accueillir la moitié de la population borniquaise. Les rideaux des commerces étaient baissés, jusqu’à celui des tous jeunes boulangers Mathias & Manon. Les LOUYOT ne furent pas les seuls à pleurer… Plusieurs hommages allaient être publiquement rendus à Josette, femme oh combien méritante et attachante.

A l’heure où la vie reprend à Bords comme ailleurs, où le SAO aborde l’organisation de ses prochains rallyes, nous ne pouvons que saluer une dernière fois cette dame, aussi humble que serviable et au cœur gros comme ça, et lui dire mille fois merci. A Jean-Pierre, à ses sept enfants et à ses nombreux petits et arrières-petits enfants, nous adressons nos plus vives condoléances. Adieu, Josette.

                                                                                                                    Patrick GUERIN – SAO – mardi 7 juin 2016

15 sur la liste, 15 au départ !... Tous les équipages historiques de cette 8ème édition allaient se souvenir de ce millésime 2016… Si la présence de Bruno MAINGUET, associé à James CARBEAU, ne pouvait surprendre, il était en revanche inédit de le voir sanglé dans une Porsche !... Son habituelle Alpine A310 jaune, si redoutable d’ordinaire, étant sur le flanc (après avoir coulé une bielle sur la Guirlande), c’est au volant de la monture germanique de l’ami Philippe CHEVAUCHER, qu’il trouva le salut pour honorer son engagement printanier.

Voilà comment notre pilote SAO passa de l’habituel jaune poussin au rouge vif pour affronter les 39,200 kg au programme de ce dimanche si particulier. On n’allait pas se priver de taquiner notre fin mécano sur son « retournement de casaque », pour s’acoquiner avec la marque héréditairement ennemie des Alpine Renault…

Lire la suite...

Avec son gentil minois de premier communiant, le jeune Téva GSCHWINDEMANN, néo SAOiste, disputait ce 22 mai son premier Printemps de Bords. Du haut de ses 19ans ½ , ce régional de l’étape (il réside à Bords !) espérait bien compenser son manque d’expérience « rallystique » par une excellente connaissance du terrain.

C’est donc confiant comme un sénior et excité comme un junior qu’il abordait ce rallye à domicile, le second de sa toute jeune carrière. Laissons-le nous raconter son week-end. « Tout d'abord, nous reconnaissons les spéciales sur temps sec. Les notes ont plutôt bonnes. Premiers constats : Les ES seront piégeuses et surtout gravillonnées.

Dimanche matin, on y est. Nous attaquons la 1ère boucle en prenant un bon départ dans l'ES 1. Mais nous perdons rapidement quelques secondes en nous offrant une longue glissade dans une portion gravillonnée. Nous terminons ces 2 ES en assurant, sur ces routes trempées que je connais pourtant bien.

Lire la suite...

Tanguy RAULT, Arthur ROUSSEAU n’étaient pas nés quand se courait le 1er Rallye du Printemps de Bords en 1997… Téva GSCHWINDEMANN, dont nous relaterons par ailleurs le témoignage, était en barboteuse et suçait son pouce lorsque Hugues DELAGE posait sa patte sur ce Printemps, avec l’autorité dont il venait de faire étalage sur l’Automne durant une décennie…

Lire la suite...

Les engagements sont clos, les dés sont jetés !... Si nous allons rester loin des glorieuses années qui faisaient presque du vaste espace Grandon Production une petite cour de maternelle avec 160 voitures étroitement alignées, nous dirons que cette 20ème édition du Printemps de Bords sauvera les meubles en alignant un plateau d’une centaine d’équipages.

Qui plus est, c’est même en respectant quasiment la règle des 80/20 que se déclineront les versions Modernes et VHC !... Contre mauvaise fortune, nous ferons donc bon cœur, considérant que par les temps qui courent, un tel plateau reste satisfaisant pour toute ASA organisatrice de rallyes… Eh oui !   A propos de temps, il en est un qui pourrait bien nous doucher copieusement ce dimanche ; le ciel borniquais !... A en croire les toutes récentes prévisions météo, il ne serait pas étonnant que nous puissions titrer sous peu « Un 20ème anniversaire plutôt bien arrosé à Bords ». Mais sait-on jamais… ?

VHC : Bruno MAINGUET en Porsche, face à deux A310...

Ce seront tout d’abord 16 belles anciennes qui ouvriront le bal. 5 minutes derrière l’Alpine A310 1600 de Marie-Claude SIRET & Philippe CHEVAUCHER en voiture 0A, c’est un Bruno MAINGUET sous de nouvelles couleurs qui s’élancera. Je vous promets même une photo collector à ne point manquer pour les amateurs, avec l’habituel pilote du V6 tout jaune frappé du losange, au volant d’une Porsche rouge, celle de son ami « l’ouvreur Philippe ». Non, vous ne rêvez pas !

Lire la suite...

20 ans !... Ne dit-on pas que c’est le bel âge ?... C’est sûrement vrai, y compris pour notre Rallye du Printemps de Bords. J’en veux pour preuve qu’à l’heure de souffler ses 20 bougies, la jeune épreuve borniquaise, bien dans ses baskets et sur ses 4 roues, a décidé de s’émanciper en se lançant vers de nouvelles voies, sur d’autres routes…

Car n’oublions pas qu'elle est majeure et qu’elle a maintenant toutes libertés, en ces beaux jours de mai, d'aller gambader à travers champs, où plutôt à travers Champdolent… Car la grande nouveauté de ce millésime 2016 sera du côté de l’ES1, longue de 7,370 km, dont 90% du tracé emprunteront les petites routes de la commune voisine de Bords, vers le nord. On ne s’étonnera donc pas de voir les concurrents courir le risque de se trouver de nouveaux Rivauds…

En fait (et sans aller jusqu’à tout vous dire du tracé), on peut affirmer qu’entre les Petits et les grands Andréaux, les pilotes ne manqueront pas d’aller flirter près du Bois d’Amourette… juste avant de traverser la pédale au fond le Bois Dessus…

Lire la suite...

Il y a peu, nous faisions connaissance avec notre « Dyaniste sur circuit », Matthieu MEUNIER. En ce week-end du 1er mai, il disputait la seconde manche du championnat 2CV Racing Cup 2016, le Trophée de Bourgogne, sur le circuit de Dijon-Prénois. Histoire de bien planter le décor, nous préciserons (voir photo ci-après) qu’il faisait un temps exécrable en Côte d’Or ce week-end là, avec comme invités surprises la pluie et le vent, assortis d’une température de 3°c au meilleur de la journée !... Autant dire qu’à l’heure de la cueillette du muguet, les protos s’offraient une sortie pour le moins hivernale…

Lire la suite...

Plus d'articles...

  1. Un Classic Val de Sèvre 2016 flamboyant…
  2. Sans Mathias & Manon, une Guirlande 2016 en demi-teinte pour nos équipages, mais toute en rose pour les RAULT…
  3. Olivier & Margaux PONTHIEU, 1ers de la classe au Touquet et 3èmes au Lyon-Charbonnières 2016 !...
  4. Téva Gschwindemann, un tout jeune qui débute en rallye sous les couleurs du Sport Auto Océan…
  5. Bertrand DAMY, ou le retour à la compétition en « Carlita »…
  6. Fougère 2016 - Héroïque, Samuel BEZINAUD bouscule les WRC !...
  7. Disparition de Michel LANDRET. La Ville de Surgères et le Rallye d’Automne perdent l’un de leurs plus fidèles serviteurs
  8. Bienvenue à nos nouveaux adhérents et licenciés !...
  9. Avec Matthieu MEUNIER, la Dyane de compétition fait son entrée au SAO…
  10. Le Touquet VHC 2016 : Grain de sable pour les rochelais…

Page 1 sur 3

Les Résultats :

Adresse Postale

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle

Photos & Vidéos

FacebookYoutube

Récupérer 4 points par un stage

 

 

Qui est en ligne ?

Nous avons 7 invités et aucun membre en ligne

Contacts Informations

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle
Tel: 05.46. 44. 23. 23