IGOL-150-haut

leclerc-auto-150

groupe-barbier-150-haut

 
 

Les sorties de la belle A310 se suivent et peuvent ne pas se ressembler, surtout lorsque l’auto rochelaise se refuse à péter un câble… C’est donc avec une tringlerie toute neuve que le V6 tout jaune entrait dans l’arène. Les bras de Bruno refaits eux aussi à neuf allaient faire le reste. L’équipage MAINGUET-CARABEAU, sans doute un poil revanchard, faisait d’entrée parler ses muscles et ne relâcherait jamais la pression ; malheur aux poursuivants !...

Lire la suite...

Un foie gras 2015 diversement apprécié…

La dégustation de foie gras et de truffe promise à nos 3 équipages présents à Thiviers (24) n’aura pas été la même pour tous, succulente pour certains, à oublier pour d’autres. Si Christophe COUTTIER, copilote de Jean BRASSEUR aura eu le bonheur de conquérir une place dans le top 10 de l’épreuve et de s’imposer dans la classe FA/7, le nectar périgourdin n’aura même pas eut le goût de vulgaires rillettes pour Alexis & Philippe BARITEAU, contraints à l’abandon avant l’ES8… Entre une pluie intermittente et leur manque de pneus mixtes, ce Foie gras 2015 aura eu goût de boudin pour eux !... Sec, re-pluie, ajoutez-y la nuit et une neutralisation de plus d’une heure ; c’en était trop pour nos p’tits gars de Forges qui, sortis de la course, préféraient bâcher et rentrer gentiment au bercail.

Lire la suite...

 

Spectating at rallies requires you to take care on stages. WRC stars explain why it is so important.#WRC

Posted by FIA on vendredi 21 août 2015

S’ils étaient 18 équipages venus envahir cette Saintonge historique, ils n’étaient que 3 ou 4 à espérer la conquérir. Avec 5 pilotes et 3 copilotes au départ, le SAO pouvait fondre quelque espoir de voir la royale couronne remonter vers l’Aunis. Signe des temps, le plus imposant des prétendants, fort de 2 victoires consécutives récentes, arborait son superbe maillot jaune. Il ne manquait plus à la logique que d’être respectée…

Si Bruno MAINGUET & Jean-Paul MILLIAND disposaient de la faveur des pronostics, ils possédaient l’auto idéale, leur A 310 V6 constituant l’arme fatale. Qui pouvait les imaginer ne pas faire la différence d’entrée, puis contrôler leurs adversaires tenus à distance respectable ?... Personne. Après la Guirlande et le Printemps, la passe de 3 leur était promise.

Ils allaient dérouler comme prévu, montrant d’entrée à toute la meute des copains/adversaires qui étaient les patrons. Réglée comme une horloge, la rutilante berline aux chevrons enquillait 5 top chronos d’affilée, portant magnifiquement son « yellow jersey ».

Lire la suite...

Malgré quelques rares performances individuelles relevées ici ou là au cours de ces dernières semaines, nos équipages conjuguent plus volontiers et à tous les temps ( surtout sous grosse chaleur) le verbe « abandonner » plutôt que « maitriser »… Il en est ainsi des phénomènes cycliques, des sinusoïdales, des périodes avec et sans ; le sport ne saurait y échapper…

Sans aller jusqu’à la crise de nerfs, nous admettrons que les temps sont un tantinet délicats pour nos couleurs en terme de résultats. La réussite habituelle n’est pas là. On se disait que ce week-end en Saintonge la courbe pourrait peut-être s’inverser, selon une formule largement employée mais qui au fil du temps se mue en phantasme. Nous, on ne fait ici référence qu’à dame chance… Eh bien non !... Quand ça ne veut pas… Et même nos VHChistes rochelais, d’ordinaire pourvoyeurs de victoires, se mettent eux aussi à cultiver la scoumoune ; la totale !

Toute une légion de SAOistes en moderne

En modernes, notre délégation SAOiste faisait figure de légion (non étrangère), avec 22 pilotes et 20 copilotes se présentant dans l’arène (normal à Saintes !). De quoi être confiant même si l’empereur LONGÉPÉ, drapé en invincible César, sa couronne 2014 (Finale) encore sur l’occiput, pouvait terroriser nos troupes… mais aussi tous les autres. Certains de nos gladiateurs aunisiens venaient toutefois sur ce Saintonge avec l’intention d’agacer un peu sa majesté Bruno 1er. Loin de ce grand cirque rugissant et éphémère et pas encore apte à monter dans leur char à 4 roues, Stéphanie DURAND récupère encore de ses bobos printaniers, tout comme Ronan CHOUCROUN, un pied toujours en délicatesse. Sûr qu’ils auront suivi de loin ces impitoyables joutes charentaises.

Lire la suite...

Le retour sur l’asphalte saintongeais du Team BARITEAU nous est raconté par Philippe : « Ca allait être le feu dans notre classe F2000/14 avec pas moins de 15 autos et de sacrés pilotes !... Le ciel est gris menaçant mais la 1ère boucle se fait sans pluie, sous une température très lourde. ES 1 ; il nous faut ré-apprivoiser la bête sur un terrain de jeu d’un nouveau style (19ème temps). ES 2 menée sur le même tempo (16ème temps), puis retour en parc avec une 16ème place au général. Nous sommes satisfaits au vu de ceux qui sont devant.

Le soleil s’invite alors et la t° grimpe dans l’habitacle ; la Clio se mue en sauna box ! Idéal pour éliminer les toxines !...  Bonne idée des organisateurs qui nous ravitaillent en eau à l’arrivée de chaque spéciale ; c’est génial !

Lire la suite...

  Rapide retour sur les derniers rallyes… Les 29 & 30 mai, à Antibes, Olivier & Margaux PONTHIEU, reconvertis en équipage « moderne » sur une Porsche Cayman S (GT10), terminaient 54èmes de la 50ème édition de cette épreuve nationale de prestige.

  Si sur les routes du 18ème Rallye du Clain (13 & 14 juin), nos 3 pilotes SAOistes présents avaient eu le bonheur de se sortir honorablement des méandres de la rivière poitevine, tous s’étaient pour l’occasion grimés en Poulidor, chacun ratant la 1ère place de sa classe : Laurent ETIE en F2000/14 (12ème du scratch), Aurélia CHEVALIER en FN/2 (15ème du scratch) et Alexandre GAUTHIER en FN/1 (32ème du scratch).

  Le week-end suivant, sur le 5ème Rallye National de Bretagne, 8ème épreuve du CFR-2D*, on pouvait espérer de belles performances de nos 4 mousquetaires partis se frotter à « du lourd »… On allait en fait chuter des falaises bretonnes, en enregistrant 3 abandons sur nos 4 engagés ; ceux de Samuel BEZINAUD / Nicolas BARBIER, de Jean-Phil ROUSSEAU / Alexandre JOUSSEMET mais aussi de Romain ROUSSEAU qui naviguait Yann GUERINNEAU. Le seul équipage rochelais à échapper à la débandade, Michel & Sébastien PORCHER, terminait à la 27ème place.

Lire la suite...

Plus d'articles...

  1. Le CLASSIC CHARENTE-MARITIME 2015 approche. Engagez-vous !...
  2. Point sur le Championnat de France des Rallyes 2ème Division à mi-saison…
  3. A Bords, Arthur & Mathias ne furent pas à la noce…
  4. Arthur & Mathias fleurissent le Printemps 2015 pour 4s 4’ !...
  5. Bruno MAINGUET survole le 7ème Printemps VHC…
  6. Trois escaladeurs SAO à l’assaut de Bournezeau
  7. Slalom : David BEZINAUD, en patron !...
  8. La lettre du SAO
  9. Jean RAGNOTTI ne courra plus en VHC !!!...
  10. Saison 2015 ; pas d’ouverture en fanfare pour le SAO…

Page 1 sur 4

Recherche...

liste des engagés

Adresse Postale

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle

Photos & Vidéos

FlickrYoutube

Récupérer 4 points par un stage

 

 

Qui est en ligne ?

Nous avons 2 invités et aucun membre en ligne

Contacts Informations

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle
Tel: 05.46. 44. 23. 23