logo

IGOL-150-haut

leclerc-auto-150

groupe-barbier-150-haut

35,10,0,50,0
25,600,60,2,2000,3000,20,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,0,0,0,2,46,15,5,2,1,0,20,0,0
Rallye d'automne
SAO_5

MODERNES

V.H.C.

 

Rapide, rugueux, gravillonneux, indécis, imprévisible, renversant, magnifique... Tels sont les qualificatifs qui caractérisent le mieux l’édition 2017 de notre Rallye National d’Automne. Ce millésime à rebondissements occupera à l’évidence une bonne place dans la très longue histoire de l’épreuve rochelaise. Quelle incroyable fin de course avons-nous vécue !... Un « money-time » arbitré et chamboulé par des trombes d’eau soudaines jetant au tapis plusieurs des favoris et nous offrant un vainqueur inédit... Ainsi pourrait se résumer cet Automne 2017... Mais il y a cependant tant à dire et à se souvenir sur ces deux jours de course effrénée...

Si l'on ne compte plus les départs de Jean-Charles BEAUBELIQUE sur l'Automne, c'était en revanche le tout premier pour Jérôme PIQUENOT en tant que Président du Sport Automobile Océan... (cliché Patrick Guérin)

Les deux favoris déclarés sur le papier étaient là, bien présents, assumant parfaitement leur statut lors de la conférence de presse du vendredi matin. Et ils allaient rapidement joindre le geste à la parole. Dès l’ES1, ils rassuraient supporters et assistances en s’installant en tête de l’épreuve. Les miettes étaient déjà pour les autres... Leur domination sans partage se confirmait jusqu’au terme de l’ES6...

Tony COSSON & Anne-Sophie NOURRY (Porsche 997 GP) tenaient la dragée haute à Jean-Charles BEAUBELIQUE & Gaétan PARADE (Citroën DS3)  jusqu'à cette sortie de route stupide au terme de l'ES7... (cliché Jean-Baptiste Lassaux)

Jusqu’au moment où la Porsche 997 GP n° 14, s’offrait un arrêt aussi brutal qu’imprévisible, entre la fin de l’ES7 et le point stop. Une seconde de déconcentration coupable qui était sanctionnée par un abandon et l’arrachement d’une roue avant... Tony COSSON était alors second du scratch, à 12s7 seulement de Jean-Charles BEAUBELIQUE et de sa DS3. Leur duel pour la victoire finale si relevé, si intense et indécis jusqu’à présent, venait de tourner court, bêtement... C’était la double peine, pour Tony & Anne-Sophie tout d’abord, mais aussi pour tous les suiveurs et le public.

En lutte depuis la veille pour une place d'honneur au pied du podium, Nico HERNANDEZ & Kévin BRONNER (Skoda Fabia) allaient s'imposer après l'orage nocturne qui allait chambouler le classement au terme de l'ES10... (cliché Jean-Baptiste Lassaux)

Avec plus d’une minute d’avance sur Nico HERNANDEZ et la meute rugissante des Skoda Fabia, le leader du Team MINERVA se dirigeait alors tout droit, presque paisiblement, vers son 3ème succès automnal. Il lui suffisait pour cela de gérer, de contrôler ses adversaires. A distance respectable de Jean-Charles, la bagarre continuait d’être somptueuse entre Nico et Jérôme GALPIN qui magnifiaient cette auto incroyable qu’est la Fabia (elles étaient 6 au départ !).

Jérôme & Anne GALPIN (Skoda Fabia), déjà 4 fois vainqueurs de l'Automne, n'auront rien pu faire cette année contre Nico HERNANDEZ & Kévin BRONNER, sur une autre Fabia... (cliché Jean-Baptiste Lassaux)

Entre l’ES6 et l’ES9, les positions restaient figées ou presque, Nico HERNANDEZ semblant toutefois prendre un ascendant définitif sur Jérôme GALPIN, avec un écart stabilisé autour des 15s. Après les 18,730 km tracés à travers la Communauté de Communes Aunis Sud (ES9), on croyait le podium gravé dans le marbre. Mieux même ; les Skoda qui suivaient le trio de tête semblaient elles aussi positionnées en un ordre bien établi. Eddy LEMAITRE serait 4ème, à environ 3 minutes du vainqueur, devant Thierry CHKONDALI, 5ème à 4 minutes. A la Rochelle, près du Bassin des chalutiers, on préparait déjà les lauriers, le pétillant et les confettis pour les lauréats désignés.

A l'image d'un Thierry CHKONDALI de feu navigué par l'expérimentée Aurélia CHEVALIER, les Skoda Fabia ont écrasé la course... et surnagé au déluge du samedi soir... (cliché Jean-Baptiste Lassaux)

A ce moment là de l’Automne moderne, la ville de Surgères vivait au rythme des VH, avec l’arrivée sur la Place du Château toute illuminée des 22 rescapés historiques. Les 32 belles anciennes parties de La Rochelle avaient terriblement souffert sur les 145,370 km chronométrés des 9 ES, toutes courues sur routes sèches. Après avoir fêté dignement le trio triomphant, la foule se dispersait paisiblement dans une surprenante douceur automnale... Les élus surgériens semblaient ravis et conquis des instants qu’ils venaient de partager avec la foule, avec en lumière un podium 2017 majuscule.

Jean-Philippe ROUSSEAU & Alexandre JOUSSEMET (Clio Williams) déjoueront tous les pièges de cet Automne 2017 et signeront un magnifique Top 15 sous les couleurs du Sport Automobile Océan !... (cliché Cédric Travert)

3 minutes à peine après l’achèvement des festivités VHC, un déluge de flotte s’abattait soudainement sur la Cité d’Hélène ainsi que sur les derniers 22,220 km promis aux rescapés du paddock moderne. Un enfer humide les attendait entre Vandré et Genouillé, et même au-delà... Personne n’avait vu venir cette averse automnale qui avait tout d’une giboulée de mars !... Or, la plupart des 56 autos encore en course (sur les 102 qui étaient au départ vendredi soir) étaient alors chaussées de pneus slicks pour asphalte sec... Oui, un véritable enfer, vous dis-je...

Les Elus étaient présents sur le podium de départ samedi matin, aux côtés de Messieurs Pierre & Paul FLOGEAC, fidèles Partenaires du SAO et du Rallye d'Automne. Ici, Olivier Falorni, Député, libère Laurent ETIE et sa Peugeot 306 Maxi... (cliché Patrick Guérin)

Car c’est bien cette pluie diluvienne qui va s’imposer en juge arbitre de cet Automne 2017 et bouleverser la donne jusqu’à choisir son vainqueur... Alors que l’on devine Jean-Charles appliqué à surfer sereinement sur son avance, il va se faire piéger et sortir de la route. C’est l’abandon pour lui, à quelques km seulement de l’arrivée. Nous vivions là un scénario incroyable que seul notre ami Gérard COEFFE, alors à Surgères, avait imaginé dans ses commentaires à l’annonce de l’abandon du seul adversaire direct de BEAUBELIQUE. Gégé avait vu juste !... Le leader allait désormais devoir se battre contre lui-même et contre un relâchement inévitable, pour ne pas dire naturel. Puis viendra le déluge, l’apocalypse pour Jean-Charles et sa DS3...

A l'amorce de la deuxième boucle, il faisait encore grand beau temps sur la Ville de Surgères et son magnifique Château. Eddy LEMAITRE (Skoda Fabia) est ici au CH de sortie... (cliché Patrick Guérin)

D’un coup d’un seul, Nico HERNANDEZ, totalement incrédule, devenait le leader de l’Automne, tandis que Jérôme GALPIN se retrouvait second. Eddy LEMAITRE complétait le podium... jusqu’à ce qu’il aille à la faute lui aussi, trahi par des pneus inappropriés à la pluie.

Qui a osé dire un jour que le sport auto était un sport d'hommes ?... Au départ de La Rochelle, Anne-Sophie NOURRY, copilote de Tony COSSON, et Julie TERNOIR, copilote d'Aurélien BRILLAUD, rêvaient toutes deux d'un grand bonheur sur l'épreuve. Malheureusement, ni l'une ni l'autre ne termineront cette édition 2017... (cliché Patrick Guérin)

Au volant d’une autre Skoda Fabia, Thierry CHKONDALI sortait alors de nulle part pour grimper in-extremis sur la boite, lui qui depuis la veille ferraillait avec Samuel BEZINAUD (BMW 318 i Compact) et Mathias DE SOUSA (Renault Clio Sport) dans une incessante bataille à trois pour une place d’honneur.

Samuel BEZINAUD & Nicolas BARBIER (BMW 318 Compact) n'étaient assurément pas loin de leur niveau de la Finale 2014.Toujours présents dans le top 7 de cette édition, ils allaient devoir renoncer suite à des ennuis mécaniques... (cliché Jean-Jacques Lebrun)

Cette fois, les tours du Vieux-Port étaient en vue, le public rochelais attendant avec impatience et curiosité l’arrivée des 53 équipages insubmersibles qui venaient de traverser le déluge final. Encore étonnés de leur succès, Nico HERNANDEZ et Kévin BRONNER livraient leurs premières impressions. Le succès des Skoda était total avec 3 autos sur le podium scratch. Seconds, Jérôme & Anne GALPIN terminaient à 1’23s4 et Thierry CHKONDALI, associé à l’expérimentée Aurélia CHEVALIER, s’offrait une improbable 3ème place, à 2’46s5.

On ne les attendait certainement à ce niveau, mais Antoine & Ludovic HOMMEAU (Mitsubishi Evo 8) termineront 4èmes, juste derrière les 3 Skoda Fabia du podium !... (cliché Jean-Baptiste Lassaux)

Antoine & Ludovic HOMMEAU (Mitsu Lancer Evo 8) se voyaient très justement récompensés de leur parfaite régularité avec une belle 4ème place au général et une victoire en FA/8, après avoir remporté leur duel contre l’autre Mitsu de Xavier LEMONNIER (5ème).

Soraya AMOUCHE, Conseillère Régionale de la Nouvelle Aquitaine va libérer Mathias (Clio Sport). La pépite DE SOUSA est toujours là, même s'il ne court que rarement. Associé à "p'tite soeur Julie", il a une fois encore régalé son public... (cliché Patrick Guérin)

Du côté de nos régionaux, Mathias DE SOUSA, qui ne disputait là que son second rallye de l’année, rappelait à tous (si besoin était) l’étendue de son talent en décrochant une magnifique 6ème place et en dominant la classe R3. A ses côtés, p’tite soeur Julie avait parfaitement joué les poissons pilotes.

La grande foule était bien présente au départ de La Rochelle pour accompagner Stéphanie DURAND & Frédéric DERUSSEAU (Peugeot 207), ainsi que les 135 autres équipages engagés sur l'Automne 2017... (cliché Patrick Guérin)

S’il en manquait un sur le podium d’arrivée, c’était bien Samuel... Combattif et toujours redoutable sur ses terres et sur un tracé qu’il connait à merveille, Samuel BEZINAUD, associé une fois encore au fidèle Nicolas BARBIER, avait dû renoncer dans l’ES8, trahi par la mécanique... Son abandon ne nous fera toutefois pas oublier le combat aussi épique qu’amical auquel il s’était livré jusque là avec Mathias.

S'ils savent qu'ils ne remporteront jamais l'épreuve, Michael ETIE & Anthony AVRILLAUD régalent chaque année les nostalgiques de Simca Rallye 3... Cet équipage SAO, estampillé ERS17, terminera à une incroyable 24ème place !...

Nos deux pilotes, assurément pas armés pour rivaliser avec les grosses autos, auront fait preuve d’une incroyable combativité. On peut en juger lorsque l’on trouve la Skoda de Jean-Luc ROCHÉ à plus de 2 minutes derrière Mathias et celle de Jean GALPIN à près de 5 minutes !... Le jeune boulanger de Bords venait de rouler dans la farine plusieurs de ses adversaires, pourtant bien mieux équipés que lui.

Faiseurs de "P'tits Bonheurs" dans la vie de tous les jours, ils étaient venus s'offrir à deux, un bonheur simple... Malheureusement la Clio Williams d'Aurélien BRILLAUD & Julie TERNOIR en aura décidé autrement... (cliché Patrick Guérin)

Sur les 25 pilotes du SAO qui étaient engagés, seuls 12 connaitront le bonheur de rallier une Esplanade Eric Tabarly totalement détrempée. Aux sorties de route de Romain CORVAISIER (Peugeot 206 RC) et de Pierre-Christophe RAULT (Peugeot 106), s’ajouteront une dizaine d’abandons. Ainsi, le « grand bonheur » qu’Aurélien BRILLAUD & Julie TERNOIR étaient vu chercher sur les routes de l’Automne 2017 sera pour une autre fois, leur Clio Williams ayant, comme beaucoup d’autres, renoncé bien avant l’heure, au terme des 3 premières ES... Frustrant, forcément...

Surfant sur une bonne dynamique, avec en point d'orgue leur Finale de Coupe de France à Marseille, Romuald LEZEAU & Vincent REAULT (Clio) s'offriront ici, chez eux, une magnifique place dans le Top 10 (9ème)...

Dans le clan des heureux, on saluera les excellents résultats de Romuald LEZEAU & Vincent REAULT (Clio), 9èmes au général, de Jean-Philippe ROUSSEAU & Alexandre JOUSSEMET (Clio Williams), 15èmes au scratch et 3èmes des R3, des frangins ÉTIÉ, Laurent (associé à Franck MERCIER) 19èmes et seconds des F2000/14, et Michael (navigué par Anthony AVRILLEAU), 24èmes et vainqueurs des F2000/12, ou encore de Stéphanie DURAND & Frédéric DERUSSEAU (Peugeot 207), 35èmes.

Traverser le gros temps et essuyer des coups de tabac, il connait... Luc GELLUSSEAU, associé à son fils Antoine (Porsche Cayman S), a montré ses talents de pilote après ceux, bien connus, de fin navigateur... Ils remporteront le groupe GT. (cliché Patrick Guérin)

Coup de projecteur sur le groupe GT. Qui aurait osé penser au départ que le Team AR Sport puisse rafler la double mise, groupe + classe GT10 !?... Luc GELLUSSEAU et Raymond PINCHEMAIL seront en effet les seuls à avoir vaincu les éléments. Exit les Tony COSSON et Max MARTINEAU, victimes de SRSG, Philippe TAFFONNEAU sur abandon et Yannick PATIER forfait... Seuls nos rochelais, en parfaits marins qu’ils sont, seront sortis indemnes de la tempête nocturne et du gros temps !

Une Porsche Cayman S pouvant en cacher une autre, Raymond PINCHEMAIL, Team-manager d'ARSport, allait compléter le triomphe total du Team en GT et GT/10...

Nous adresserons aussi un énorme coup de chapeau à nos autres « SAOistes » classés ; Sébastien LANTHEAUME & Joackim ROBIN (37èmes), Jérôme & Olivier FAVRE (39èmes et leaders des FA/5K), Cyril DAGUZÉ & Yann DUPÉ (42èmes et 3èmes des N4), Benoit & Thomas DELON (50èmes et seconds des F2000/13) et Valentin MARECHAL & Romain GARD (51èmes et seconds des N/2S).

Il fait nuit et sec sur Surgères à l'amorce de la dernière boucle... Sébastien LANTHEAUME & Joackim ROBIN (Clio RS) ne se doutent pas de ce qui va arriver sur l'ES10. Ils seront néanmoins de ceux qui surmonteront ce brutal changement de conditions de course...

Si le bonheur presque incrédule de Nico HERNANDEZ et de Kévin BRONNER faisait plaisir à voir sous les lights de l’arrivée, on peut imaginer ce que fut la déception de l’équipage BEAUBELIQUE-PARADE. Alors que Jean-Charles pouvait tranquillement « fumer la pipe » sur le dernier chrono, le coup de tabac inattendu déferlant sur l’ES10 allait anéantir tous les espoirs du leader... qui partaient en fumée... Extinction des feux, le 61ème Automne est terminé... Vivement le prochain, en novembre 2018.

                                                                                                                                 Patrick GUERIN – SAO – jeudi 9 novembre 2017

Contacts Informations

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle
Tel: 05.46. 44. 23. 23