logo

IGOL-150-haut

leclerc-auto-150

groupe-barbier-150-haut

35,10,0,50,0
25,600,60,2,2000,3000,20,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,0,0,0,2,46,15,5,2,1,0,20,0,0
Rallye du Printemps de Bords
SAO_3
Classic Charente Maritime
SAO_4
Rallye d'automne
SAO_5

Très évolutif dans ses pratiques, le rallye automobile sait désormais se décliner à tous les temps, à tous les rythmes comme à toutes les énergies. On le savait déjà en terme de temps, les autos modernes usant du progrès technologique et de leur niveau de performance pour tenter de faire la pige à leurs semblables. Dans le même temps, les belles anciennes, dites voitures historiques, savent se pavaner, se faire désirer, jouer les coquettes et user de leur charme d’antan pour faire rêver et susciter de l’émotion auprès de tous, jeunes et moins jeunes.

On le savait également en matière de rythme, le rallye de vitesse étant viscéralement accroché à sa quête du dixième de seconde à grappiller, tandis que les épreuves de régularité, axées sur la seule science de la navigation, s’affichent en discipline aussi complémentaire que concurrente. Nombre de passionnés rêvent en effet de pouvoir rouler en compétition, de façon régulière et hyper maitrisée. Mais pour autant, malheur à ceux qui croiraient que « la régul » est une pratique simple et pépère...

En revanche, s’adonner au rallye sportif en diversifiant les énergies est un concept assez nouveau et encore en déficit de reconnaissance par le grand public. Le bon vieux moteur à explosion (essence ou diésel) n’a désormais plus le monopole de la propulsion automobile. Et même si nos moteurs thermiques n’ont encore rien d’une espèce en voie de disparition, il leur faut cohabiter avec des mécaniques à énergies nouvelles (souvent appelées hybrides). Le meilleur exemple de cette émergence est le tout nouveau championnat Formule E, l’équivalent de la F1 classique mais en électrique.

Bien plus modestement et beaucoup moins rapide, notre Classic Charente-Maritime entend bien jouer dans la cour de ceux qui portent haut et fort cette évolution technologique tellement porteuse d’espoirs.

Si notre Rallye de Régularité s’est parfaitement ancré dans la station balnéaire de Châtelaillon-Plage, la volonté du SAO de faire la place belle aux moteurs à énergies nouvelles s’affirme chaque année davantage. Si les voitures purement électriques auront du mal à boucler les 200 km de l’étape du samedi, les autos disposant des savantes combinaisons de motricité alternée se régaleront une fois encore tout au long de notre édition 2017.

    En septembre 2015, Artur PRUZAK et Thierry BENCHETRIT étaient venus à Châtelaillon-Plage se préparer à disputer (et à remporter), la Coupe de monde Electro-solaire FIA !... (clichés J-Louis Lebreton & Patrice Ménier)

 

L’initiative du Sport Auto Océan s’est déjà vue récompensée par la présence de grands spécialistes, tels Thierry BENCHETRIT et Artur PRUZAK venus à Châtelaillon-Plage à plusieurs reprises se préparer pour la Coupe du Monde Electro-solaire FIA. Moins connues mais aux performances surprenantes, la tête bien faite aux neurones hyper connectés et cartésiens de quelques très jeunes copilotes, savent bousculer la hiérarchie et faire la pige aux plus grands. Leur facilité à bien naviguer frise parfois l’insolence…

Ainsi l’an dernier, le jeune Simon BOUIN, 14 ans, piloté par son père Loïc, sur une Toyota Prius, avait remporté l’épreuve réservée aux véhicules hybrides… dans un silence électrique contrastant avec la clameur résonnant à travers l’Espace Beauséjour pour accompagner cette juvénile victoire.

        L’an dernier, Simon & Loïc BOUIN, sur Toyota Prius avaient créé la surprise en s’imposant dans l’épreuve réservée aux véhicules hybrides. (clichés Jérôme Lemasson, Thibaut Bats & Patrick GUERIN)

 

Les 2 et 3 septembre prochains, Simon sera à nouveau au départ pour doubler la mise et ainsi prouver que son triomphe en 2016 n’était ni un accident, ni un coup de chance. Plusieurs concessionnaires rochelais mettront un ou deux véhicules à énergies nouvelles dans la course. Si les meilleurs équipages ne s’écarteront pas du tracé idéal, il se pourrait bien à nouveau que d’autres s’adonnent au « jardinage en électrique », et ce sans fil !…

Avant de connaitre la liste définitive des engagés, qui pourrait bien cette année, vu le succès grandissant de l’épreuve, dépasser le nombre de 60 équipages (tous types d’autos confondus), ne manquez pas de consulter dans nos pages la liste des pré-engagés ; on compte déjà 54 belles anciennes + 4 énergies nouvelles à ce jour !…

Nous vous donnons rendez-vous très bientôt du côté de Châtelaillon-Plage et de l’Espace Beauséjour. Le premier départ du 5ème Rallye de Régularité Véhicules Energies Nouvelles de Charente-Maritime sera donné sur le front de mer, châtelaillonnais le samedi 2 septembre à 14h15… A vos agendas !

Pour en savoir davantage, rendez-vous ici même, sur le site du SAO, www.sportautoocean.com, menu « Hybrides ». Les équipages préinscrits n’auront plus qu’à confirmer leur engagement avant le 28 août… Pour les autres, il conviendra de faire vite, très vite même, car cette édition 2017 va assurément faire le plein, comme les années précédentes…

                                                                                                                   Jean-Pierre ROCHER & Patrick GUERIN – 11 août 2017

Contacts Informations

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle
Tel: 05.46. 44. 23. 23