logo

IGOL-150-haut

leclerc-auto-150

groupe-barbier-150-haut

35,10,0,50,0
25,600,60,2,2000,3000,20,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,0,0,0,2,46,15,5,2,1,0,20,0,0
Rallye du Printemps de Bords
SAO_3
Classic Charente Maritime
SAO_4
Rallye d'automne
SAO_5

Dans l’ombre toujours mais oh combien présent, sur un modeste slalom régional comme sur nos rallyes nationaux ou sur les célébrissimes 24 Heures du Mans, que se soit sous le soleil brûlant, sous la flotte ou dans un froid glacial, James VALLIER répondait présent, toujours disponible, passionné jusqu'à la moëlle et si serviable à la fois… Sa licence de Commissaire A et de Chef de Poste autour du cou, il aura durablement servi notre discipline et porté son œil à la fois aiguisé et bienveillant sur la sécurité de centaines d’épreuves autos. Mais James s’en est allé en cet été 2016…

Même si on l’entendait peu, il n’avait pas peur des responsabilités ni des défis ià relever pour son sport. Engagé à nos côtés au SAO depuis 1994, il aura été durant 22 ans l’un de ces rares officiels estampillés FFSA sur lesquels nos Présidents successifs auront pu compter, indéfectiblement. Il y a peu, sur nos Finales 2014, James avait pris la responsabilité du Parc d’Assistance aux Minimes… faisant même le choix de loger sur place avec Yvette, disponible 24 heures sur 24, histoire de mieux maitriser l’espace aménagé, si vaste mais si exigu à la fois pour y caser 230 voitures.

Irréprochable dans ses fonctions, il ne manquait pas, hors poste, de manier l’humour avec finesse et de taquiner les copains. Un brin provocateur mais aussi par dérision, il aimait se faire photographier aux côtés des « super miss » plastronnant sur les circuits, entre pilotes et bolides… Il en riait avec malice et frimait ensuite de ces clichés savoureux et décalés, en rajoutant des tonnes au passage… James, c’était aussi ça.

Au-delà de son bénévolat régional, il tenait à participer à quelques « sommets » de la saison (compétitions autos ou camions), tel le Rallye de France en Alsace (2013) ou en Corse (2015) partagés avec l’ami Fernand. Et que dire de sa mission de commissaire de piste abonné aux 24 Heures du Mans... ? Combien il pouvait être fier d’en être. Cette nuit blanche de juin, cochée de longue date sur l’agenda familial, était incontestablement le Graal de sa saison bénévole. Dans sa combinaison orange, en observateur attentif et vigilant, drapeaux à la main, il se fabriquait là ses plus belles émotions et ses plus beaux souvenirs sportifs.

Toujours  accompagné d’Yvette dans sa quête d’endurance, il prenait la route vers la Sarthe, la caravane attelée à la voiture familiale quand ce n’était pas à bord du camping-car. Là-bas, il retrouvait ses copains commissaires, toujours les mêmes ; un noyau dur, amical et solidaire, passionné à l’extrême et acteur de l’épreuve mythique. La tribu éphémère reconstituée dressait alors son campement et se réappropriait aussitôt « son » poste, toujours le même. Cet éprouvant week-end sur le circuit du Mans, rythmé par les rugissements des bolides, n’était que pur bonheur pour le Team familial des VALLIER.

Ainsi pendant plus de 20 ans, James aura assuré la sécurité et veillé à la régularité sportive d’une multitude d’épreuves, en ne touchant jamais une auto de course, tout juste en les caressant du regard avec délectation et respect. Aussi, quelle ne fut pas notre surprise l’an dernier, lorsqu’on vit sur la liste des engagés du 4ème Classic Charente-Maritime, le nom du « p’tit gars » de Puyravault en tant que pilote d’une R5 Alpine Turbo, celle de l’ami Jean-Claude BRACONNIER !...

Pour la toute première fois, James franchissait le pas, voulant au moins une fois goûter de la « bagnole de course » de l’intérieur, en prenant le volant !… Se sera bien là sa seule escapade de pilote. Et tant pis si le talent pur ne fut pas tout à fait de la partie, si la maitrise technique de la petite bombe aux couleurs « Calberson » aura été pour le moins approximative ; le principal était que James s’amuse, prenne du plaisir ; ce qui sera le cas, avec de sacrés fou-rires à la clef.

Point de tâches obscures ces 5 & 6 septembre 2015 pour le soldat VALLIER !... Le travail sera pour les autres ; James est là sur le front de mer de Châtel et encore au pied du Fort Vauban à Fouras pour profiter et savourer… Nous devons aujourd’hui garder de lui ces images de plaisir partagé et de bonheur simple, mais aussi le souvenir de sa joie de vivre et de sa grande simplicité.

Alors oui, cette édition 2016 promise à sa bonne humeur habituelle et à quelques « travaux de jardinage » improvisés pour certains, regroupera plus de 50 équipages sur le front de mer châtelaillonnais (une première !), mais notre 5ème « Régul » partira sans notre ami James. Il ne sera ni dans la voiture, ni sur le bord de la route. Que se passera t-il dans la tête de Jean-Claude à l’heure de se présenter au départ samedi ?... Et lequel d’entre nous, instinctivement, ne cherchera pas la silhouette chaloupée de James dans l’habitacle de la R5 Alpine Turbo jaune ?…

Je ne sais si aux abords de l’Espace Beauséjour, à Forges d’Aunis, du côté de St-Loup ou à Fouras, on parlera beaucoup de lui, mais une chose est sûre ; il sera très présent en chacun de nous tout au long de ces deux jours de régularité, comme il le sera en novembre prochain, lors du 60ème Rallye d’Automne. Toutes nos pensées réunies ne sauront que rendre hommage à l’homme, à son dévouement pour le Sport Auto, à tout ce qu’il aura si généreusement donné, mais aussi à son humour aiguisé et à toute cette complicité avec lui partagée. A 68 ans, et bien plus tôt qu’il ne l’aurait voulu, James VALLIER a abaissé son tout dernier drapeau, quittant son ultime poste en toute discrétion ; un départ prématuré qui à l'évidence nous coupe le sifflet…

                                                                                                        Patrick GUERIN – SAO – samedi 27 août 2016

 

Contacts Informations

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle
Tel: 05.46. 44. 23. 23