35,10,0,50,0
25,600,60,2,2000,3000,20,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,0,0,0,2,46,15,5,2,1,0,20,0,0
automne

Le forfait de Stéphane Pustelnick (SR au Rallye de l’Indre) devrait faciliter la tâche à un autre pilote Normand : Eddy Lemaitre (Skoda Fabia R5), actuel leader de ce Championnat de France des Rallyes de 2ème division. Cette éventualité ne sera valable que si Eddy Lemaitre termine ce Rallye d’Automne La Rochelle, ce qui n’est pas encore fait. A signaler qu’en 2017, lors de la dernière édition disputée de ce Rallye d’Automne, Eddy Lemaitre avait abandonné dans l’avant-dernière ES, alors qu’il occupait la 4ème place du scratch de ce Rallye remporté par .Nicolas Hernandez (Skoda Fabia R5). Sur cette édition 2019, les plus dangereux adversaires d’Eddy Lemaitre, outre Pascal Hernandez, seront : Eric Brunson (Ford Fiesta WRC) et surtout Jean-Marie Cuoq (Citroën Xsara WRC), un pilote Ardéchois qui ne vient pas en Charente-Maritime pour y faire de la simple figuration.

Impressionnant... Palmarès pour Eric Brunson (Ford Fiesta WRC) qui a remporté le Rallye du Touquet à 6 reprises et compte un nombre incalculable de 2ème place en Championnat de France de 1ère division avec notamment : Le Lyon Charbonnière (2008 /2011 et 2016), le Limousin en 2008 et 2011, le Critérium des Cévennes également, ainsi qu’au Mont Blanc en 2013, année où il a terminé également 2ème aux Vins de Mâcon. Champion de France de 2ème division en 2015, il a également à son palmarès un titre de Vice-Champion de France des Rallyes de 1ère division en 2006.

Erratum… Ce n’est pas au Rallye de la Vienne que Stéphane Pustelnick a abandonné comme nous l’avons écrit dans le 1er communiqué. Cet abandon s’est produit lors du Rallye de l’Indre.

128… Equipages ont été admis à prendre le départ de cette édition 2019 du Rallye d’Automne La Rochelle Charente-Maritime.

Faits de course du côté des VH : Chrono scratch surprise pour Alain Rivaud (Peugeot 205 Gti)

Problème… de coupures moteur sur la BMW M3 pilotée en VH par Philippe Ancelin qui perd beaucoup de temps sur Alain Rivaud (205 Gti), auteur du chrono scratch devant David Castéra (Sierra Cosworth 4x4) qui a attaqué très fort sur ce 1er chrono du Rallye. Il bat au chrono des pilotes comme Bruno Cadillon (205 Rallye) et Maxime Vilmpt (Ford Escort Mk2).

Petit détour… dans un champ pour Jean-Philippe Le Cam (Opel Manta) qui est tout étonné de son chrono.

Deux… tout droit pour Johann Hayet (Lancia Delta Intégrale 16v) qui est satisfait de sa conduite sur ce terrain qu’il dit glissant et réalise le 3ème chrono sur cette ES.

Prudence… et mère de sureté encore du côté de Michel Hayet (Lancia Delta Intégrale 8V) qui a déclaré à l’arrivée « qu’il restait toute une journée de course à disputer. »

Olivier Barret (Porsche 2,5 ST)… A également perdu beaucoup de temps et se retrouve en bas du classement de cette 1ère ES des VH.

Bruno Mainguet (Alpine A310)… L’ES était par endroits assez grasse et pourtant je n’ai jamais ressenti de faiblesse du côté de l’auto.

Abandons… De Michel Couteau (BMW 323 i) sur un problème mécanique.

Faits de course Rallye Championnat de France 2ème division : Chrono scratch pour Mathias De Souza 

Echo de la direction de course

Explication de la direction de course au sujet du retard au départ du Rallye : « Nous avons perdu 15  minutes au départ des VH en raison d’un fort trafic routier. »

Ils ont dit

Eric Brunson (Ford Fiesta WRC) : « Des soucis avec notre rampe de phares = plus de 11’’ de concédées sur Mathias de Douza (DS3) qui est ici sur son terrain de prédilection. »

Sam Taveneau (Citroën C3) : « Nous restons sur la défensive, car il faut continuer à apprendre cette auto. Mais je suis hyper satisfait de notre chrono sur cette ES. »

Jean-Marie Cuoq (Citroën Xsara WRC) : «Quelques petits soucis au niveau de mise en route, mais rien de bien méchant. »

Nicolas Hernandez (Skoda Fabia R5) : « Une ES difficile pour nous en raison d’une rampe de phares très capricieuse. »

Eddy Lemaitre (Skoda Fabia R5) :« L’auto marche super bien et l’équipage est au top donc RAS sur ce chrono. »

Pierre Roche (Skoda Fabia Team FJ) : « Pas le bon choix de pneumatiques pour faire cette ES. »

Mickaël Faucher (Skoda Fabia R5) : « J’en perds beaucoup, mais il faut savoir que je n’ai fait que deux Rallyes cette année. »

Bruno Longépé (Skoda Fabia) : « Cela glissait un peu, mais nous étions en slick, ce qui n’était peut-être pas le bon choix pour cette ES. »

Denis Millet (Skoda Fabia) : « Je m’attendais à trouver des ES grasses. Ce n’était pas le cas partout. C’est la première fois que je roule de nuit avec cette auto. »

Yann Clairay (C3) : « Une bonne ES pour une mise en route avec un chrono sympa puisque je suis dans le tempo des Skoda  R5 et autres WRC. »

Serge Duquesnoy pour le SAO

Contacts Informations

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle
Tel: 05.46. 44. 23. 23