35,10,0,50,0
25,600,60,2,2000,3000,20,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,0,0,0,2,46,15,5,2,1,0,20,0,0
automne

ES 4 : Trézence (13,540 Km)  - Rallye VHC: Maxime Vilmot persiste et signe

Encore un chrono scratch pour Maxime Vilmot (Ford Escort MK 2) qui se détache en tête de cette catégorie des VH puisqu’il distance maintenant David Castéra (Sierra Cosworth 4X4) de près de 27’’ à l’issue de ce premier passage dans l’ES de Trézence. A noter sur ce chrono, la « remontada » de Bruno  Mainguet (Alpine A 310) qui a signé le 4ème chrono. Derrière Maxime Vilmot, petite surprise sur ce chrono avec le 2ème temps réalisé par Bastien Girard (Alfa Roméo GTv6) et la 3ème place de Geoffrey Desmereau (Ford Capri 2600 RS) qui se fait de plus en plus pressant.

Faits de courses

Arrêt… A l’entrée du parc de la pause à Surgéres de Philippe Ancelin (BMW M3) qui a cumulé les soucis depuis hier. Un abandon qui ne profitera pas à l’un des autres favoris nommés ci-dessous.

Problème… Mécanique et arrêt de Pierrick Chauvel (Porsche 911 SC) qui a rendu son carnet de bord sur ce chrono.

Abandon… De Johann Hayet (Lancia Delta Intégrale 16V) qui avait pourtant réalisé une très bonne 1ère étape. La mécanique l’a lâché à la sortie du parc d’assistance.

88,065 Km/H… C’est la moyenne horaire réalisée par Maxime Vilmot sur ce chrono.

Ils ont dit

Maxime Vilmot (Escort Mk2) : « RAS pour l’instant. Aucun souci ni du côté de l’auto, ni du côté de la mécanique. »

Bruno Mainguet (Alpine A310 V6) : « J’ai enfin retrouvé une auto compétitive, et de très bonnes sensations. Le chrono fait sur cette ES s’en ressent. »

David Castéra (Sierra Cosworth 4x4) : « Quelques petites erreurs sur ce chrono que nous avons effectué sans vraiment de notes = une sixième place à 27’’ de Vilmot qui se détache en tête course. »

Bruno Cadillon (205 Rallye) : « La journée va être longue et certainement humide avec des routes sales et des ES glissantes. »

 Championnat de France Rallye 2ème Division : Un chrono scratch pour Eric Brunson

Si depuis hier soir Eric Brunson était un peu retardé en raison d’un problème de rampe de phares lors des épreuves de nuit, ce matin sa réaction ne s’est fait attendre. Il signe le scratch de la 1ère ES de cette seconde étape, sur le chrono de Trézence, où il devance Denis Millet, Jean-Marie Cuoq et Pierre Roche. La « Fiesta » ne fait peut-être que commencer ! Au classement scratch, après cette ES 4, Jean-Marie Cuoq (Citroën Xsara WRC) occupe toujours la tête de course avec 0’’6’’ d’avance sur Mathias De Souza (Citroën C3) et 11’’7 sur Nicolas Hernandez (Skoda Fabia R5).

Faits de courses

Abandon… De David Arribet (Honda Civic) en raison d’un problème mécanique (transmissions).

Carnet de bord… Rendu par l’équipage composé de Stéphane Demier et Charles Beraud (106) qui ont connu des soucis d’ordre mécanique à l’entrée du parc fermé.

Arrêt… De Gérard Marchand (Saxo) pour un problème de boîte de vitesses au point-stop de l’ES.

Problèmes mécaniques… Et abandon de Sébastien Gouillonnet (Clio 3) à l’entrée du parc fermé.

Idem… Pour Arnaud Gardner (Subaru Impreza), également en abandon pour des raisons personnelles.

Sortie de route… Sans gravité pour l’équipage de la Clio Maxi pilotée par Christophe Barbier.

Ils ont dit

Eric Brunson (Ford Fiesta WRC) : « Pour terminer sur le podium avec près de 49’’ de retard à l’issue de ce chrono, la seule chose qui me reste à faire est d’attaquer »

Denis Millet (Skoda Fabia R5) : « Les soucis rencontrés hier lors de la 1ère étape de nuit sont totalement effacés. Ce matin, j’ai conduit avec prudence certes, mais toujours à l’attaque. Le podium est encore à notre portée. »

Nicolas Hernandez (Skoda Fabia R5) : «  Les écarts en tête de course restent infimes, et j’ai encore toutes mes chances malgré Jean-Marie Cuoq et Mathias De Souza qui sont, eux aussi, en mode attaque permanente. »

Jean-Marie Cuoq (Citroën Xsara WRC) : « Il est dit souvent : qui veut aller loin doit ménager sa monture. En ce qui me concerne,  je roule à mon rythme sans appuyer totalement sur la pédale de l’accélérateur. »

Pierre Roche (Skoda Fabia R5) : « L’Automne est un Rallye où il faut tout à la fois être très prudent, mais attaquer sans cesse. Je me suis un peu appuyé sur la connaissance de Jérôme Galpin et du Team FJ qui ont une grande expérience sur cette épreuve. »

Mickaël Faucher (Skoda Fabia R5) : « Petit à petit, nous prenons de l’assurance et les chronos prouvent que notre collaboration est très bonne. De plus, cette Skoda Fabia est une petite merveille. »

Mathias De Souza (Citroën C3) :« Sur ce chrono, je ne me suis pas senti très à l’aise, et pourtant je ne perds que quelques dixièmes de secondes. »

Jean-Michel Leclerc (Lotus Exige) : « Je suis assez étonné de me retrouver en tête du groupe GT et surtout à cette place au scratch. »

Serge Duquesnoy pour le SAO

 

 

Contacts Informations

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle
Tel: 05.46. 44. 23. 23