35,10,0,50,0
25,600,60,2,2000,3000,20,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,0,0,0,2,46,15,5,2,1,0,20,0,0
automne

ES 5 : Genouillé (17,720 Km) - VHC : Encore et toujours Maxime Vilmot

Agé de 28 ans, Maxime Vilmot  a déjà derrière lui un beau palmarès en tant que co-pilote en WRC, avec à son actif le Rallye du Mexique et l’Argentine en 2016, puis le Championnat Européen des VHC depuis 3 ans. Sur ce Rallye d’Automne 2019, il fait un cavalier seul avec déjà quatre chronos scratch sur les cinq déjà disputés. Derrière lui, après les abandons de Ancelin, Chauvel, David Castéra et autres Johann Hayet et la grosse défaillance de Bruno Mainguet, les outsiders ont la part belle puisque sur ce chrono, Mathieu Cormier signe le second temps devant le virevoltant Geoffrey Desmereau.

Faits de course

Sortie de route… Sans gravité pour la Ford Sierra XR 41 pilotée par Samuel Charron qui était navigué par Vincent Michaud.

Problèmes mécaniques… Et abandon pour Christophe Régnier (R5 GT Turbo) sur ce chrono de Genouillé.

Arrêt… De Dominique Castéra (Ford Sierra Cosworth 4x4) qui s’est arrêté à l’entrée du parc d’assistance au port des Minimes.

Fin de Rallye… Pour Olivier Barret (Porsche 2.5 ST) qui a rendu son carnet de bord dans cette ES de Genouillé.

Abandon… De la seconde Ford Sierra Cosworth 4X4 pilotée par David Castéra qui était l’un des prétendants au podium final.

Ils ont dit

Maxime Vilmot (Ford Escort MK2) : « Le malheur des uns… fait le bonheur des autres ! Je ne devrais pas dire cela, mais je dois avouer que la cascade d’abandons des favoris me porte chance. »

Pascal Phelippeau (309 GTi) : « Si au départ, on m’avait dit que ce matin j’allais me retrouver à la seconde place du scratch à 26’’ de Maxime Vilmot le leader, j’aurais signé de suite. A moi, maintenant de continuer sur ma lancée et de rentrer à La Rochelle ce soir aussi bien classé. »

Bruno Cadillon (205 Rallye) : « A l’issue de cette ES, nous pointons à la 3ème place du scratch. C’est un excellent résultat certes, mais le Rallye est loin d’être terminé. Alors prudence tout en continuant à attaquer. »

Bastien Girard (Alfa Roméo GTV 6) : « Pour l’instant, RAS.  L’auto marche bien et la prise de notes était très bonne, d’où nos chronos actuels. »

Mathieu Cormier (BMW 323 i) : « Notre très bon chrono dans l’ES de Genouillé nous propulse à la 5ème place du scratch. Nous allons essayer de continuer dans l’optique de rester dans le top 5 sur le podium et pourquoi pas mieux encore. »

 Geoffrey Desmereau (Ford Capri RS) : «  Encore un chrono où nous n’avons fait aucune erreur avec un 3ème temps à l’arrivée. Au scratch, nous sommes 6ème juste devant notre « père » à tous : Michel Hayet et sa fabuleuse Lancia Delta Intégrale… »

Championnat de France Rallye 2ème division : La « Fiesta » est bien au rendez-vous !

Après un premier chrono scratch dans l’ES précédente à Trézence, Eric Brunson a encore attaqué très fort en signant le scratch de cette ES de Genouillé, à égalité totale au chrono avec Jean-Marie Cuoq (9’41’’5 pour les deux pilotes sur les 17,720 km de cette ES).Derrière eux, statu quo pour les hommes forts de ce Rallye avec : Mathias De Souza à 8’’9, Denis Millet à 13’’1 et Pierre Roche à 13’’7. Pascal Hernandez pointe lui à 14’’1 juste devant un trio composé par Mickaël Faucher, Sam Taveneau et Eddy Lemaitre… La messe semble dite pour le podium final de ce championnat de France avec Eddy Lemaitre suivi de Stéphane Pustelnick ou Pascal Hernandez…

Faits de course

Arrêt… De Damien Guillé (Clio) à la sortie du parc de regroupement sur un problème mécanique.

Abandon… De la BMW 318 Compact pilotée par Sylvain Toutouyoute  pour raison personnelle.

Arrêt… A la pause de Surgères de Brice Pladeau (Clio) qui a été victime d’un problème moteur.

Sortie de route… De route sans gravité pour l’équipage de la Mitsubishi Lancer Evo 10 de Jérôme Claréty, navigué par Julien Pailler.

Abandon… Sur un problème mécanique de Xavier Lemonnier (Citroën DS 3) qui a été l’un des vainqueurs de cette épreuve.

Ils ont dit

Eric Brunson (Ford Fiesta WRC) : « Pas de problème hormis un tout droit ce matin dans la première ES. Nous avons très bien roulé avec un rythme soutenu, mais toujours quelques problèmes électriques qu’il nous faut réparer avant que la nuit ne tombe, sinon c’est cuit pour moi. »

Denis Millet (Skoda Fabia R5) : « Ras sur cette ES, avec un rythme soutenu et surtout une grande attention pour ne pas commettre de fautes sur des ES qui ont tout de même un peu séchées. »

Jean Marie Cuoq (Citroën Xsara WRC) : «Je ne suis pas du tout sous pression,  et bien que De Souza soit toujours à la pointe du combat j’espère bien rentrer en leader cette nuit à La Rochelle. »

Samuel Bezinaud (BMW 318 Compact) : « Cela va beaucoup mieux depuis que nous avons remis le bouchon du remplissage moteur. Pour nous, ce rallye devient un bon roulage. La voiture se comporte bien. Pourvu que cela dure !»

Philippe Rageau (Maxi Mégane) : « Il pleuvait à Surgères et c’était plutôt la guerre avec un mauvais choix de gommes en repartant. Nous l’avons subi, et là nous avons pris beaucoup par Samuel. »

Jean-Michel Leclerc (Lotus Exige) : « Les organisateurs nous ont offert une superbe boucle. Nous avons creusé les écarts avec les autres GT. Maintenant, nous allons gérer. »

Thierry Chkondaly (Mitsubishi Lancer) : « Tout va bien pour nous, nous sommes dans notre timing pour faire la classe sur le Rallye dans notre groupe. »

Serge Duquesnoy pour le SAO

Contacts Informations

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle
Tel: 05.46. 44. 23. 23