35,10,0,50,0
25,600,60,2,2000,3000,20,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,0,0,0,2,46,15,5,2,1,0,20,0,0
automne

ES 7 : Trézence 2 (13.540 Km) - VHC : Encore la « une » pour Maxime Vilmot

Pour ceux qui arrivent sur les sites de ce Rallye VHC, le nom de Maxime Vilmot n’est peut-être pas encore connu ! Pourtant, ce pilote de l’ASA Sport Océan, organisateur de ce Rallye d’Automne,  est en train de réaliser une très grosse performance avec 6 temps scratch réalisés lors des 7 épreuves spéciales déjà disputées. Cela mérite bien un grand coup de chapeau, d’autant qu’au départ il ne partait pas parmi les favoris plébiscités par les organismes de presse, et même dans le paddock. Avec près de 1’37’’ d’avance sur Bruno Cadillon et 1’45 sur Pascal Phélippeau, Maxime Vilmot fera un fort beau vainqueur de cette épreuve Rochelaise.

Faits de course

Toujours… Pour la course à la « lanterne rouge », Denis Ganay (Triumph Dolomite Sprint) et Christian Saffier de Bard (Audi 80 GTE) ont encore concédé respectivement 3’50’’09 et 3’51’’5 sur ce chrono de 13,540 Km…

Soucis mécaniques… Multiples et tenue de route difficile pour les BMW avec Claude Cadillon (BMW 2002) qui concède 1’30’’6, Christian Longe (BMW 323i) qui termine le chrono avec 2’09’’3 de retard,  Claude Pilet (BMW 320) qui est à 2’19’’9 et enfin Michaël Bricou (BMW 2000 Ti), pointé à 2’37’’9. Si l’on ajoute à cela l’abandon de Philippe Ancelin (BMW M3), cela fait vraiment beaucoup puisqu’il ne reste, pour le top 10, que la BMW 323 i de Mathieu Cormier, actuellement 4ème du scratch et la325 i pilotée par Patrice Rault.

Ils ont dit

Bruno Cadillon (205 Rallye) : « Pourvu que la nuit, pour une fois, nous porte chance. Nous avons fait de bonnes performances sur l’ensemble des chronos, sans nous préoccuper des autres. »

Bastien Girard (Alfa Roméo Gtv 6) : «  Difficile pour nous de dire que nous avons connu des soucis depuis le départ d’hier soir. Aujourd’hui, les routes n’étaient pas trop sales, et juste quelques gouttes de pluie donc, pour l’instant le grand bonheur. »

Mathieu Cormier (BMW 323 i) : « Hier c’était un temps à ne pas mettre une BMW dehors ! Nous sommes avec Patrice Rault et sa 325i et Claude Cadillon (BMW  2002), les seuls à ne pas avoir plongé dans le piège du fond de classement à l’image de : Christian Longe, Claude Pilet, Michael Bricou qui ont tous « coulé » vers le fond du classement.  

Championnat de France Rallye 2ème division :   Jean-Marie Cuoq  veut faire la différence

Nouveau chrono scratch pour Jean-Marie Cuoq (Citroën Xsara WRC) qui veut impérativement se mettre à l’abri d’un retour éventuel de Mathias De Souza (Citroën C3) qui reste son plus dangereux adversaire. Il n’est qu’à moins de 27’’ de Jean-Marie Cuoq et il reste tout de même 3 ES avant le retour sur La Rochelle. Sur cette ES, derrière Jean-Marie Cuoq, Pierre Roche confirme ses prétentions à une marche du podium, tout comme Nicolas Hernandez, deux pilotes de la « Skoda Connection ».

Faits de Course

Sortie de route… De route pour la Citroën C3 pilotée par Yann Clairay et navigué par Thomas Roux. Une sortie de route qui prive l’équipage d’une belle place dans le top 10. L’important est pourtant que l’équipage soit sortie indemne de cette sortie de route.

Problème… Mécanique sur la Clio de Thierry Boisdron qui a été contraint à l’abandon sur l’ES précédente. 

Abandon… Confirmé pour Olivier Lizot (106 Maxi) qui a quitté le Rallye dans l’ES de Val de Trézence.

Arrêt… De la 106 XSI pilotée par Arnaud Gassuau sur un problème mécanique dans l’ES 7.

Ils ont dit

Jean-Marie Cuoq (Citroën Xsara WRC) : « Je me sentais très bien, donc j’ai décidé d’attaquer un peu sur cette ES que j’avais très bien reconnu. De plus, je voulais creuser l’écart avec Mathias De Souza qui est un adversaire à ne pas négliger. »

Pierre Roche (Skoda Fabia R5) : « Pour monter sur le podium à La Rochelle, il fallait encore attaquer pour aller chercher Pascal Hernandez. Je l’ai fait sur cette ES et j’espère que cela sera payant pour la suite. »

Mathias de Souza (Citroën C3) : «  J’ai encore toutes mes chances pour la victoire et un podium certain si je reste sur mes gardes , alors j’ai un peu levé le pied et je n’ai concédé que 11’’ à Jean-Marie Cuoq qui semble toutefois intouchable. »

Denis Millet (Skoda Fabia R5) : « Finalement la conduite de nuit me convient, et pourtant c’était ici une première pour moi avec la Skoda »

Sam Taveneau (Citroën C3) : « Mission accomplie alors maintenant nous allons rouler cool pour rentrer à La Rochelle avec au moins la victoire de classe dans le groupe. 

Serge Duquesnoy pour le SAO

 

 

 

Contacts Informations

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle
Tel: 05.46. 44. 23. 23