35,10,0,50,0
25,600,60,2,2000,3000,20,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,0,0,0,2,46,15,5,2,1,0,20,0,0
automne

ES 8 : Genouillé 2 (17,720 Km) - VHC : Un chrono scratch pour Mathieu Cormier

Si jusqu'à présent, Maxime Vilmot dominait largement dans presque toutes les ES (6 scratchs sur 7), ce second passage dans Genouillé a permis à Mathieu Cormier (BMW 323 i) de sauver les « meubles » de la marque Allemande en réalisant le chrono scratch de cette ES, devant le virevoltant Bruno Cadillon (205 Rallye) et Maxime Vilmot (Ford Escort MK2) qui ne concède que 5’’ petites secondes, et reste donc en tête du classement scratch.

Faits de course

Abandon… Sur un problème mécanique de Patrick Calvet (Ford Escort RS 2000) qui ne rentrera pas au parc ce soir à La Rochelle.

Augmentation… Des écarts pour les prétendants à la « lanterne rouge » de ce Rallye d’Automne VHC, puisque sur ce chrono, Christian Saffier De Bard (Audi 80 GTE) a concédé 5’09’’, alors que Denis Ganay (Triumph Dolomite Sprint) est pointé lui à 5’26’’2 du leader Mathieu Cormier. Lequel de ces deux pilotes sera l’heureux élu ? Réponse à Surgères dans deux ES.

Problème… Mécanique très certainement sur ce chrono pour Pascal Phelippeau (309 Gti) qui était en haut du classement et laisse plus de 4’ sur cette ES. Bastien Girard (Alfa Roméo GTV 6) est donc virtuellement sauf gros pépin l’un de ceux qui figureront dans le top 5.

Ils ont dit

Maxime Vilmot (Ford Escort Mk 2) : « J’assure donc, car je veux rentrer avec le bouquet final ce soir à La Rochelle. Ce sera un beau cadeau pour l’ASA Sport Océan et mon coéquipier Thomas Petit. »

Benoit Chavet (Ford Escort MK2) : « Enfin une ES sans soucis, avec aucun problème de navigation ou de mécanique défaillante. »

Michel Hayet (Lancia Delta Intégrale 8V) : « Ce ne fut pas jusqu'à présent un Rallye de tout repos, mais pour un retour sur l’épreuve avec ma Lancia, je trouve que je m’en tire fort bien. »

Eric Jubert (Ford Sierra Cosworth 4x4) :« Avec la concurrence qu’il y avait dans notre catégorie, je ne pensais pas être à cette place à deux ES de l’arrivée. »

Championnat de France Rallye 2ème division : Eric Brunson met le turbo, Mathias De Souza « out »

Après Mathias De Souza et Jean-Marie Cuoq  qui ont signé les chronos scratchs, place à Eric Brunson qui vient de s’imposer dans cette ES de Genouillé où il devance Nicolas Hernandez (Skoda Fabiaz R5) de 13’’4, et Denis Millet (Skoda Fabia R5) de 18’’1. Au classement scratch, après ce 8ème chrono, Jea- Marie Cuoq reste leader avec 27’’8 d’avance sur Nicolas Hernandez et 50’’3 sur Pierre Roche. Un tiercé qui ne sera peut-être plus bouleversé avant le retour au parc et le podium à La Rochelle, puisque le 4ème Mickael Faucher (Skoda Fabia R5) est à plus de 1’. 

Faits de course

Sortie de route… Sans gravité pour l’équipage composé de Mathias De Souza et Marie Corbineau  (Citroën C3) qui ont percuté un arbre sur ce chrono. En principe, il n’y a de bobos que pour l’auto et un grand regret pour Mathias De Souza                qui luttait pour le podium, et peut-être même la victoire.

Abandon… d’Aurélien Brillaud (Clio Williams) sur un problème mécanique sur ce chrono de Genouillé.

Arrêt… Avant le départ de l’ES 8 de l’équipage composé de Tony Morisset et Mickaël Morisset (Citroën Saxo) sur un problème de boîte de vitesses et de moteur toussotant.

Perte… De point pour Julien Croquet (106 S16) qui restera, peut-être, à sa place dans le classement du Championnat de France (5ème), malgré sa sortie de route dans cette ES de Genouillé. Une sortie de route sans gravité pour l’équipage.

Abandon... Pour Willy Mathey (Clio 4) sur un problème mécanique dans cette ES de Genouillé. Autre abandon celui là, sur une sortie de route sans gravité, pour l’équipage de la 206 pilotée par Alexandre Roux.

Ils ont dit

Eric Brunson (Ford Fiesta WRC) :  « Sur ce Rallye, je savais qu’il fallait être patient, car beaucoup de concurrents sont des pilotes Régionaux qui connaissent fort bien l’épreuve et qui prennent des risques. Je pense que Mathias De Souza, qui a déjà été ici même sur le podium, a été de ceux-là. Sa sortie de route me donne la seconde place au scratch derrière un très brillant Jean-Marie Cuoq qui était venu ici pour s’imposer. Nos deux WRC (sa Citroën Xsara et ma Ford Fiesta) ont finalement eut raison de la squadra Tchèque et de ses petites, mais très performantes, Skoda Fabia. »

Pascal Hernandez (Skoda Fabia R5) : « Ma troisième place provisoire est encore en danger puisque Pierre Roche n’est qu’à 23’’, et qu’il nous reste un tour complet à faire. La nuit peut tout changer même si je vais continuer à attaquer. »

Eddy Lemaitre (Skoda Fabia R5) : « Je ne vais pas aller jusqu’à dire que pour moi ce fut une promenade de santé. Mais j’ai assuré tout au long des ES, en ne pensant qu’au titre de Champion de France qui me tendait les bras sur ce Rallye d’Automne où j’ai vraiment assuré mes trajectoires en fonction des ES. »

Marvin Sorin (Ford Fiesta) : «Rentrer dans le Top 10 avec le plateau qu’il y avait au départ était inespéré. De plus, je fais la classe, ce qui est un bonus non négligeable. »

Jean-Sébastien Vigion (Twingo) : « Hormis un excès de colère sur une ES hier en raison d’un concurrent qui m’a longuement bouchonné, j’espère rentrer dans le Top 10 avec la classe en prime. »

Samuel Bezinaud (BMW 318 Compact) : « J’espérais un peu mieux au niveau du classement, mais repartir d’ici avec la victoire de groupe et de classe aux portes du Top 10 ferait mon bonheur. »

Serge Duquesnoy pour le SAO               

Contacts Informations

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle
Tel: 05.46. 44. 23. 23