35,10,0,50,0
25,600,60,2,2000,3000,20,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,0,0,0,2,46,15,5,2,1,0,20,0,0
automne

Pour les passionnés d'histoire des rallyes, revivons ensemble le tout 1er Rallye d'Automne, celui de novembre 1953...

21 & 22 novembre 1953, 1ère "Concentration Touristique d'Automne"

Organisée par l'ASAO (Association Sportive Automobile Océan, dont le siège se trouve alors au 40 du Quai Duperré), ce 1er rallye est ouvert aux voitures de tourisme et à celles dites "à haute performance", à l'exclusion des voitures de course et de celles comportant un dispositif de suralimentation.

 

Si l'on ne parle pas encore de véritables "classes", le règlement qui a limité à 50 le nombre maximum d'engagés, a néanmoins réparti les 44 autos admises au départ en 3 catégories, selon leur cylindrée (<760cc, 760 >1500cc et >1500cc), au sein de chacun des 2 groupes tourisme et sport.

Notons au passage toute la subtilité qui est alors faite entre les voitures pouvant être admises dans le groupe "sport" et les voitures dites de course qui elles, ne peuvent participer…

Au menu, 2 étapes et 285 km à parcourir, ponctués de 3 courtes épreuves de classement destinées à départager les éventuels ex-aequo du routier. En effet, ce 1er Rallye d'Automne, n'est en fait (comme nous l'indique d'ailleurs sa dénomination) qu'une concentration automobile basée sur la régularité, avec pour chaque concurrent l'obligation de respecter une vitesse moyenne imposée de 50 km/h !

Malheur à l'équipage qui pointera à l'un des contrôles horaires, volants ou de passage, sans avoir rigoureusement respecté cette moyenne ! A raison d'1 point par seconde tout écart sera sanctionné, que le concurrent pointe en avance ou en retard !

Samedi 21 novembre 1953 à La Rochelle, avenue de Strasbourg (face à la gare), il est 19h00. La nuit tombe et c'est par un épais brouillard que le premier des 44 équipages se présente au Départ de la toute première épreuve de classement. Puis ce sera le départ effectif du routier avec l'étape 1 qui conduira de nuit les concurrents jusqu'à Royan en passant par Surgères (déjà !), Tout-y-Faut, St-Jean d'Angély, Matha, Burie, Saintes et Saujon.

Arrivée de la 1ère étape au Casino de Royan-Pontaillac le dimanche 22 novembre, à 7h00. Tous ceux qui sont ressortis sans encombre du brouillard de la nuit abordent la 2ème étape Royan-la Rochelle, qui va se disputer de jour, avec en guise de mise en bouche, la seconde épreuve de classement.

Ensuite, l'itinéraire amènera les équipages à traverser St-Georges de Didonne, Cozes, Saujon, Marennes, Brouage, Soubise, La Renaissance, Tonnay-Charente, les Trois-Canons, les Boucholeurs et enfin Chatelaillon, avant de rallier La Rochelle, vers 10h00 pour les premiers.

Pour clôturer le rallye, mais aussi pour assurer le spectacle (!), ceux qui restent en course se présentent au départ de l'ultime épreuve de classement, tracée sur la large avenue de Strasbourg, face à la gare.

Revenons justement sur ces 3 épreuves de classement chronométrées, car elles le méritent bien !

La première, telle un prologue de début de rallye, est une épreuve d'accélération pure, sur 100 mètres, avec moteur en marche sur la ligne de départ et une arrivée lancée. Le saintais DORET sur sa Dyna X87 s'y montrait le plus rapide.

La seconde épreuve, d'accélération-freinage sur 500 mètres ; toujours moteur en marche au départ, mais avec cette fois une arrivée jugée voiture à l'arrêt, à cheval sur la ligne.

Enfin la troisième et dernière épreuve consiste en un exercice de maniabilité. Moteur en marche au départ, il s'agit d'effectuer un parcours aller sur 100 mètres avec chicanes de bottes de paille, puis d'engager l'auto dans un garage (avec 2 quilles, dont l'une est à faire tomber), puis de se livrer à une marche arrière suivie d'un demi-tour, avant de revenir au point de départ avec arrêt à cheval sur la ligne. Ouf !
A noter que tout moteur calé durant l'épreuve aura été sanctionné de 50 points de pénalité !...

Dans cet exercice périlleux qui avait attiré la grande foule, EMERY et sa Citroën 11cv frappaient un grand coup… jusqu'à ce que le grand favori, PAILLET, sur sa Citroën Spéciale, ne fasse exploser le meilleur chrono.

Les temps enregistrés lors de chacune de ces 3 épreuves sont traduits en points, à raison de 5 points par seconde ou par obstacle (touché pour certains, non renversés pour d'autres), ces points venant s'ajouter à ceux des pénalisations du routier. C'est simple ; le vainqueur final est celui qui totalise le plus petit nombre de points !...Quand on vous aura rappelé qu'il y avait au départ 3 2cv Citroën, 7 Dyna, 6 Simca Aronde, 3 Renault 1062, 4 Peugeot 203, 1 Delahaye 135, 1 Hotchkiss 20cv, des Renault Frégate et autres Ford Vedette… nous voyons combien il s'agissait d'une autre époque et surtout d'une toute autre approche du rallye automobile !

Pour terminer ce coup de rétroviseur sur le 1er Automne, jetons un œil sur son classement, que l'on ne peut à l'évidence pas véritablement qualifier de "scratch"…
 
1er Michel PAILLET – Mme PAILLET (Loches) sur Citroën Spéciale
2ème   Lucien DORET – X……..… (Saintes) sur Dyna X 87
3ème   Raymond MENEAU – BERNARD (St-Jean d'Y) sur Dyna X 86
4ème   Claude COURBE – Mme HEBRARD (Bx) sur Simca Aronde
5ème   EMERY – X……..… (Parthenay) sur Citroën 11cv BL
6ème   M. RISPAIL – Mme RISPAIL (Bordeaux) sur Renault 1.062
7ème   Georges BAILLOU – TRIOU (Saintes) sur Peugeot 203
7ème ex-aequo TERNENT – XARNAS (ASAO) sur Simca Aronde
9ème   RUMOLEAU – X…….. (Lorient) sur Simca Sport
10ème Bernard MEXAIN – X….….. (Tours) sur Peugeot 203
10ème ex-aequo M. HEBRARD – Mme HEBRARD (Bx) sur Dyna X 87
12ème LAURENT – DUPLAN (ASAO La Rochelle) sur Citroën 15cv
13ème TEYLLAY – X……... (Châtelaillon) sur Dyna Junior
14ème Paul CREPEAU – X….….. (Niort) sur Simca Aronde
 
A l'heure des récompenses, l'organisateur n'omettra pas de distinguer le premier équipage féminin, Mesdames DANYL et ROGEON de l'ASAO La Rochelle, sur Ford Taunus.

Si par les témoignages que nous possédons, ce 1er Rallye d'Automne restera marqué par le brouillard, nous vous proposerons dans un prochain épisode de voir comment les éditions suivantes gagneront leur label de "rallye des feuilles mortes"…
 
Patrick GUERIN - SAO - nov 2006

Contacts Informations

Sport Auto Ocean.
1, rue Gaspard Monge
17000 La Rochelle
Tel: 05.46. 44. 23. 23